Commentaires fermés

Le choc des titans aura bien lieu!

12-h-les-vainqueurs-2013

Photo ci-haut : L’équipage Can-Am #70 à battre : Bobby Desjardins, Keven Vachon et Mathieu Deroy.

Par François Cominardi

C’est à une course internationale de quads de haut niveau que nous convie l’événement Les 12 Heures de La Tuque cette année! Alors que toutes les équipes ne sont pas encore inscrites au moment d’écrire ces lignes, de grosses pointures sont déjà sur la liste.

Par qui commencer? Par le plus titré sur deux continents. En effet, Jérémie Warnia est de retour! Le pilote français possède un beau palmarès, dont cinq titres de champion de France, deux titres de champion d’Europe, deux titres US : ITP 2009 et Worcs 2011. Et la cerise sur le sundae, il est vainqueur des 12 Heures de La Tuque 2011 avec Can-Am Motoworks, Josh Frederick et Dillon Zimmerman. Après quatre ans passés chez Can-Am, Jérémie est revenu chez Yamaha. Il sera donc sur le Yamaha officiel Xtreme Miller #819, avec Jean-Philippe Leblanc, un autre vainqueur et habitué des podiums de La Tuque. Michel Caplette complétera l’équipe officielle de la marque aux trois diapasons.

Chez les Américains, le Californien Beau Baron a tenu sa promesse. Il avait abandonné sur problème technique l’année dernière, mais il avait promis de revenir. Et il est en forme : le champion Worcs a déjà gagné plusieurs rondes Worcs cette année. Il est accompagné de Mat Hancock comme l’année dernière. En troisième pilote, c’est l’étoile montante David Haagsma (il a gagné la 2e ronde Worcs cette année) qui partagera le guidon du Honda Pro Motorsports #495.

Du côté de la France, on retrouve le champion de France des courses sur sable, Keveen Rochereau. Le pilote de 22 ans partage le quad Kawasaki Elka #36 avec Emmanuel Balanger et Nicolas Couprie, un autre pilote de 22 ans qui n’a pas de lien avec Romain Couprie, un Français qui avait gagné la première édition des 12 Heures de La Tuque. L’équipage français sera à surveiller, car ils ont une grande expérience des courses d’endurance. Ils ont trois participations au Mondial du quad de Pont-de-Vaux à leur actif avec une place dans le top 10 manquée de peu.

Il est temps de s’informer de l’équipage officiel Can-Am X-Team. Can-Am a gagné toutes les éditions depuis 2011. Deux fois avec l’équipe #603 Can-Am Motoworks (et Josh Fredericks) et une fois avec le #70 Can-Am/Elka de Mathieu Deroy, Keven Vachon et Bobby Desjardins. On ne change pas une équipe qui gagne. Alors pour la deuxième année, les espoirs du constructeur québécois reposeront sur leurs épaules. Et ils ont le dos large. En début de saison, Keven et Mathieu ont traversé la frontière et se sont frottés aux pilotes américains du NEATV avec de nombreux podiums. Bobby s’est consacré aux courses sur glace. Ils sont prêts!

Parmi les prétendants au podium, il ne faut pas oublier l’équipe Py Racing,Elka, toujours sur le podium ces deux dernières années. Pierre-Yves Deneault a affûté son endurance en remportant le Championnat des Baja Score en ATV 450. Il a pour lui sa grande connaissance des suspensions, car il est ingénieur chez Elka et il prépare lui-même son quad Honda. Troisième l’an dernier, il s’associe cette année avec Jarrold Mcclure et Brian Wolf, les coéquipiers américains avec qui il avait gagné la deuxième place en 2012.

On notera la présence de deux pilotes français qui ont pris la piqûre des 12 Heures de La Tuque. Le premier est Jérôme Soyez, de la famille du dynamique concessionnaire JPS en France. Il est venu il y a deux ans et il a couru avec le Québécois Éric Lamontagne au Mondial du quad de Pont-de-Vaux. Jérôme sera dans le team DCS Can-Am de Maxime Desrosiers. L’autre Français habitué est Pierre-Yves Lardellier, un Lyonnais qui a fini cinquième l’année dernière avec l’équipe #5 Can-Am/Contant/Elka des Latuquois Tomy Veillette et Éric Lamontagne.

Pour le moment, une seule équipe féminine s’est engagée, les MX Girls ELKA avec Donna Ellsworth et Cynthia Préfontaine sur le KTM #101. Les Iron Men ont déjà trois inscriptions avec Patrick Huot, Rick Ellsworth et Martin Lafontaine. Ils participeront à toute l’épreuve en solitaire.

12-h-la-tuque-sxs
Ne pas manquer la course des côte à côte…

Pour la course de side by side, le suspense est entier sur le nom du pilote qui représentera le Can-Am X Team. Charles-Antoine Villeneuve sur Can-Am a été le premier inscrit. On découvre le nom d’un pilote, nouveau dans le domaine du side by side, mais pas dans le domaine du sport motorisé. En effet, David Ivicheck a été champion canadien de karting et 16e au Championnat du monde DD2 en 2011 à Abu Dabi. Il pilotera un Arctic Cat #55.

Avec un circuit modifié au bord du Saint-Maurice, un plateau de pilotes internationaux et de nombreuses activités, les 12 Heures d’endurance quad ont tout pour tenir leur promesse d’événement sportif de haut niveau.

Et ce n’est pas la seule promesse de La Tuque et de Tourisme Haut-Saint-Maurice. Car le nouveau slogan de la région est « L’aventure commence ici ». Ils ont édité un magazine de la Haute-Mauricie, gratuit, où se retrouvent beaucoup d’informations touristiques. Les sports motorisés ne sont pas oubliés et dès la première page, on voit les noms d’intervenants connus dans le domaine comme Martin Horik ou Éric Ménard. David Duchesneau, le gourou des 12 Heures depuis le début, a été nommé au poste de directeur des sports motorisés et d’aventure de la ville de La Tuque. Et le résultat ne s’est pas fait attendre. De son côté, Marie-Josée Tousignant, la coordonnatrice de l’accueil touristique, nous annonce l’accès à certaines parties du centre-ville de La Tuque au mois de mai. Tous les éléments sont sur leur site Internet www.tourismehsm.qc.ca. Les résultats des courses se trouveront sur le site Internet de la direction de course : www.coursesvtt.qc.ca

la-tuque-depart
Le départ 2013 vu du ciel.

Pas de mots clés

1587 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Amis Facebook