Commentaires fermés

La Croix-Rouge exhorte les Canadiens à porter leur gilet de sauvetage

CR

Chaque année, plus de 160 plaisanciers canadiens se noient. Près de 90 % d’entre eux ne portent pas leur gilet de sauvetage ou ne l’attachent pas correctement. La Croix-Rouge rappelle aux Canadiens qu’il est important de veiller à leur sécurité et de porter un gilet de sauvetage lorsqu’ils s’adonneront à des activités liées à l’eau la prochaine longue fin de semaine.

« Près de 60 % des décès liés à l’eau se produisent l’été quand les Canadiens s’adonnent à des activités récréatives, a souligné Rick Caissie, directeur général, Prévention et sécurité, Croix-Rouge canadienne. À l’occasion de la longue fin de semaine, nous nous rendons souvent au chalet, nous remettons les piscines en marche et nous passons du temps avec nos amis et notre famille sur l’eau. Nous devons toutefois veiller à être prudents afin d’éviter les incidents. »

La Croix-Rouge canadienne est extrêmement inquiète des comportements adoptés par les Canadiens lorsqu’ils se trouvent dans l’eau, sur l’eau et près de l’eau.  Les nouvelles données recueillies par la Croix-Rouge indiquent que malgré d’importantes initiatives de sensibilisation à la sécurité aquatique, les comportements dangereux près de l’eau continuent à mettre en péril la vie de Canadiens.

  • Chaque année, 166 plaisanciers canadiens en moyenne se noient.
  • Les hommes âgés de 15 à 44 ans sont les personnes les plus à risque de se noyer et représentent 56 % des cas de décès par immersion liés à la navigation de plaisance.
  • La consommation d’alcool est confirmée ou suspectée dans plus de 50 % des cas de décès par immersion liés à la navigation de plaisance.
  • Même si 82 % des Canadiens croient qu’ils sont tenus par la loi de porter un gilet de sauvetage dans une embarcation, moins de 50 % des propriétaires de bateaux portent toujours leur gilet de sauvetage lorsqu’ils sont à bord.
  • Au Canada, les décès par noyade lorsque des gilets de sauvetage sont présents dans le bateau, mais ne sont pas portés sont de plus en plus fréquents. Ces chiffres sont en hausse, passant de 19 % en 1991-1995 à 24 % entre 2001 et 2010.

« Les gilets de sauvetage sont comme des ceintures de sécurité, ils ne fonctionnent que si vous les portez. Misez sur la sécurité tout en vous amusant lors de cette longue fin de semaine », a conclu M. Caissie.

La Croix-Rouge canadienne aide les Canadiens à demeurer en sécurité sur l’eau, dans l’eau et près de l’eau depuis 1946. Pour en savoir plus sur les programmes de natation et de sécurité aquatique de la Croix-Rouge canadienne ou pour connaître ses conseils de sécurité, consultez le site www.croixrouge.ca/natation.

Pas de mots clés

758 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Amis Facebook