Commentaires fermés

Vos systèmes électriques sont-ils sécuritaires?

prise-ext-non-protÇgÇe

Aujourd’hui, avoir de l’électricité à bord est essentiel. Mais qui dit électricité doit aussi penser sécurité, particulièrement sur l’eau…

Il y a presque toujours à bord des bateaux contemporains deux systèmes électriques : le courant alternatif CA, soit 120 et 240 volts (comme à la maison), et un système en courant continu CC (comme sur une automobile). L’objectif principal de cette chronique sur l’électricité est de vous informer des lacunes et manquements les plus fréquemment rencontrés.

Survolons dans ce court article le système CA. Il y a habituellement trois sources possibles de courant alternatif : le réseau terrestre, l’onduleur ou la génératrice. Si plus d’une source est installée de façon permanente, il faut alors avoir recours à un sélecteur de source manuel ou automatique (interrupteur de transfert). Tout le filage doit être de type marin, c’est à dire avoir une gaine thermoplastique (conforme UL83). Les conducteurs de cuivre seront toujours des multibrins (idéalement étamés pour augmenter la résistance à la corrosion). Le filage doit respecter le code couleur en vigueur. Il est à noter que le filage de cuivre monotoron de maison est à proscrire, car il est non conforme (trop cassant) et on le retrouve malheureusement trop souvent!

Il est obligatoire d’avoir une prise de bord conforme pour brancher le bateau à une source terrestre. En plaisance, on utilise trois intensités : 15, 30 et 50 ampères. Chaque intensité a une prise de bord qui lui est propre. Essentiellement, les 30 A et 50 A (en 125 V et 250 V) servent pour la distribution. La 15 A sert à alimenter un seul appareil, comme un chargeur à batterie sur les petits bateaux. Si la localisation de la prise de bord est à plus de 10 pieds du panneau de distribution, alors un disjoncteur de mise à la terre (GFCI ou mieux ELCI/GFCI) est requis le plus près possible de la prise de bord.

Les panneaux de distribution CA et CC doivent être séparés. S’ils sont regroupés, l’arrière du panneau CA doit être isolé pour éviter des chocs en situation de maintenance. Son accès doit être rapide et facile en cas d’urgence. Le panneau CA doit être équipé d’un indicateur de polarité et les disjoncteurs doivent être à réenclenchement manuel et indiquer leur puissance. Il est impératif que tous les équipements électriques dans un compartiment moteur(s) à essence soient conformes SAE J1171 (External Ignition Protected) et il en va de même pour un espace où du propane serait entreposé. Cette restriction ne s’applique pas pour un compartiment à moteur(s) diesel ni pour des composantes électriques près d’une cuisinière au propane si celle-ci est conforme (TP1332 8.4 protection contre inflammabilité).

En raison de la complexité des normes concernant l’électricité CA, seul un inspecteur compétent pourra vous recommander des correctifs à apporter à votre installation si cela est requis et, de ce fait, augmenter la sécurité des membres de votre famille et de vos passagers.

Naviguer en toute sécurité sans réduire votre confort est facile. Parlez-en à votre expert.

Bonne saison de navigation 2014.

Par Gilles Morin
Évaluateur/inspecteur maritime
Expertises nauticA1
Membre AIMAQ et ABYC

537 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Amis Facebook