Commentaires fermés

Le Museum of Flight de Seattle

Museum of Flight de Seattle

Durant mon voyage dans l’ouest du pays, j’ai décidé de visiter le Museum of Flight situé au sud de Seattle, dans l’État de Washington. Ce musée privé d’aéronautique et d’aérospatiale a été fondé en 1965 à Boeing Field. Le Museum of Flight fut accrédité par l’American Association of Museums, comme le plus grand musée privé aéronautique au monde. Il est aussi l’un de ceux qui fournissent le plus de programmes éducatifs aux enfants.

Par Michel Côté

 Les avions étaient exposés à l’extérieur et il est vite devenu évident qu’il serait nécessaire de construire un endroit pour entreposer et exposer ces aéronefs de grande valeur. En 1965, la première exposition du Museum of Flight a été présentée dans un espace de 10 000 mètres carrés au centre de Seattle, endroit qui était l’emplacement de l’Exposition universelle de 1962. À partir de 1975, le Museum of Flight a pris de l’expansion lorsque le port de Seattle a loué le terrain sur lequel la Red Barn (La Grange Rouge) était construite, près de la rivière Duwamish. L’édifice avait été sauvé de la démolition et transporté par bateau à son emplacement actuel. Cet emplacement était le lieu de naissance de la compagnie Boeing. La Red Barn a finalement été rejointe plus tard par un édifice appelé la Grande Galerie, en 1987, ensuite par celui de la Bibliothèque et des Archives du Bâtiment en 2002, par l’aile du courage J. Elroy McCaw et le présent parc aérien, en 2004.

 

En 2006, il a accueilli ainsi plus de 120 000 élèves dans ses programmes. La mission du  musée est d’acquérir, de conserver et d’exposer des objets d’importance historique dans le domaine aérien et spatial qui fournissent une base pour la recherche scientifique et de créer des programmes de formation continue pour amener à une meilleure compréhension de la science, de la technologie et des sciences humaines.

 

Le musée compte plus de 150 avions dans sa collection. On peut y admirer un Lockheed Model 10-E Electra, avion fidèlement restauré par la pilote Linda Finch. Il est identique à l’avion que pilotait Amelia Earhart quand elle a disparu dans l’océan Pacifique en 1937. Le Museum of Flight accueille aussi sous son toit le premier avion à réaction présidentiel américain, le Boeing VC-137B immatriculé SAM 970, qui a servi dans la flotte présidentielle de 1959 à 1996. Il est accompagné par le fameux Concorde de British Airways No 214 ainsi que d’un avion de chasse de la Première Guerre mondiale, le Caproni Ca.2, et le Lockheed D-21, un drone de reconnaissance et le seul survivant de la variante M-21 du Lockheed A-12. On y retrouve aussi l’un des deux seuls Douglas DC-2 encore en état de vol. Les visiteurs peuvent aussi admirer l’ex-Trans-Canada Air Lines Lockheed L-1049G Super Constellation qui était stationné à l’aéroport international Pearson de Toronto et qui a été acheté dans une transaction controversée en 2005. Il y a aussi plusieurs avions de la Deuxième Guerre mondiale. Parmi ceux-ci, il y a le Supermarine Spitfire MK.9, le P-51D Mustang, un superbe P-47G Thunderbolt, un ME-109 allemand, un FG-1 Corsair, un FM-4 Wildcat, un F6F Hellcat, un P-38 Lightning, un P-40N Warhawk, un Yak-9 et le Nakajima Ki-43-IIIa Hayabusa « Oscar », sans oublier le seul B-17F existant qui a été utilisé lors de la production du film Memphis Belle dans les années 80.

 

J’ai vu plusieurs musées dans ma vie, mais le Museum of Flight m’a surpris grâce à la beauté des avions exposés de même que par sa collection unique. Si vous passez par la côte ouest américaine, n’hésitez pas à aller voir ce musée, car « ça vaut vraiment le détour »!

628 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Amis Facebook