Commentaires fermés

La sécurité nautique : une priorité pour la SQ

Sûreté du Québec

La Sûreté du Québec possède une escouade nautique composée de plus de 350 patrouilleurs qui parcourent les plans d’eau intérieurs du Québec et le fleuve Saint-Laurent afin d’assurer la sécurité des plaisanciers et des riverains.

En plus d’assurer leur mission d’appliquer les lois et les règlements reliés à l’utilisation d’embarcations, les patrouilleurs nautiques de la Sûreté du Québec effectuent des activités de prévention auprès des amateurs d’activités nautiques. Ces derniers sont donc sensibilisés au respect des lois et aux bonnes pratiques à adopter sur l’eau. Les consignes de sécurité les plus fréquemment transmises par les policiers sont souvent des mesures de prévention élémentaires qui pourraient éviter les incidents, si elles sont respectées.

Avec l’autorisation des autorités fédérales, la Sûreté du Québec est habilitée à assurer l’application réglementaire en matière de navigation de plaisance et de navigation commerciale.

Les patrouilleurs nautiques ont le pouvoir d’inspecter et d’immobiliser les embarcations de plaisance, d’ordonner au propriétaire de faire fonctionner l’équipement à bord, d’en cesser l’utilisation ou de déplacer l’embarcation en lieu sûr. De plus, les policiers s’assurent que les plaisanciers ont en main une preuve de compétence, le permis de petit bâtiment ou l’immatriculation, ainsi que le certificat restreint d’opérateur (VHF), si requis. Les patrouilleurs nautiques vérifieront également le numéro de série de la coque et du moteur et s’assureront que les équipements requis sont à bord de l’embarcation.

De plus, les policiers effectuent également des vérifications sur les embarcations commerciales de 24 mètres et moins, en étroite collaboration avec les inspecteurs maritimes de Transports Canada.

Sûreté du Québec

Opération alcool zéro
Cet été, la Sûreté du Québec mise, en plus des interventions menées par ses patrouilleurs sur les plans d’eau, sur sa campagne de sensibilisation « Opération alcool zéro », une initiative pancanadienne qui sera déployée en collaboration avec l’Association maritime du Québec dans le but de convaincre les plaisanciers de ne pas consommer d’alcool sur leur embarcation.

Chaque année, des décès surviennent sur les plans d’eau au Québec et nombreux sont les plaisanciers qui ignorent qu’à bord d’une embarcation, le soleil, le vent et l’eau sont des facteurs qui augmentent de manière significative les effets de l’alcool.

Au Québec, il n’est pas interdit de consommer de l’alcool à bord d’une embarcation, même s’il s’agit d’un bateau à moteur. Toutefois, les plaisanciers qui consomment de l’alcool augmentent considérablement les risques de décès, en plus de s’exposer aux sanctions prévues par le Code criminel.

En effet, ce dernier prévoit que les conducteurs qui ont la capacité de conduire affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue ou qui ont plus de 80 milligrammes d’alcool par 100 millilitres de sang sont passibles de sanctions allant d’une amende à une peine d’emprisonnement, en passant par une interdiction de conduire, pour une première infraction durant une période minimale d’un an.

Saviez-vous que…?
La négligence et les imprudences sont les causes principales des incidents sur l’eau. À cela s’ajoute la méconnaissance du règlement sur les abordages (règle de barre et de route) et le manque d’habileté dans la conduite d’une embarcation.

La Sûreté du Québec
Notre engagement, votre sécurité !

Pour joindre la Sûreté du Québec en tout temps : composer le 9-1-1, le 310-4141 (pour les municipalités non desservies par le 9-1-1) ou *4141 (pour les cellulaires).

1437 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Amis Facebook