Commentaires fermés

La folie Go Pro

Go Pro - AdmdQ

Un peu d’histoire pour débuter. L‘idée de la GoPro commence en 2001 quand son inventeur, Nick Woodman, un jeune Californien au chômage, souhaite se mettre en scène dans la passion à laquelle il s’adonne : le surf. Une caméra antichoc, des sangles pour la fixer au corps ou à la tête : des prototypes sortent de l’atelier de Nick Woodman.

Plus tard, en 2005, il crée Woodman Labs et commence à commercialiser pour la première fois ses caméras. Quelques caméras sont distribuées gratuitement à des sportifs pour qu’ils les testent; puis très vite, les fans de sports extrêmes se l’approprient en postant leurs vidéos sur les sites de partage.

Depuis, la caméra de Nick Woodman a été vendue à des millions d’exemplaires dans le monde sous différentes versions dont la toute dernière, Hero III Black Edition, dotée de la technologie wifi intégrée ainsi qu’une télécommande pour contrôler la caméra en action. Il existe plusieurs marques de caméras, par exemple Hitachi HDSV20e, JVC GC-XA1 Adixxion et Oregon ATC2K. Par contre, Go Pro peut se vanter d’avoir une excellente avance du point de vue des parts de marché.

Les accessoires disponibles
Ce qui est fabuleux avec la Go Pro, c’est qu’il est possible de la fixer à peu près n’importe où sur votre motoneige selon les attaches disponibles. Évidement, le premier endroit de prédilection est de la fixer sur votre casque, mais quelques adeptes, dont notre directeur Christophe Dandurand, sont un peu plus inventifs et montent des structures qui donnent des prises de vues complètement incroyables. Vous pouvez voir le résultat sur YouTube au www.youtube.com/watch?v=lgAtJdiDsOI. Christophe avait alors installé un mât directement sur le pare-chocs avant de sa Summit.

Vous pouvez trouver l’information sur les caméras et accessoires Go Pro sur le site http://fr.gopro.com/

Go Pro - AdmdQ

La post-production et les montages
Installer une caméra sur son casque, sa motoneige ou tout autre véhicule récréatif et enregistrer son périple et ses prouesses, c’est bien, mais on fait quoi par la suite? Ce n’est pas tout le monde qui peut devenir monteur professionnel en deux clics! Ne vous inquiétez pas car il existe plusieurs logiciels de montage disponibles gratuitement ou à l’achat, que vous soyez amateur ou professionnel. Je vais vous donner ici quelques pistes qui vous permettront de réaliser vous-même des films dignes de Steven Spielberg ou presque! La bonne nouvelle est que ce n’est pas compliqué et que vous pourrez garder vos randonnées bien ancrées dans vos souvenirs à l’aide de la caméra.

Quelques logiciels qui vous permettront de faire du montage
- Lightworks studio 11.1 – Base du logiciel gratuite, mais il peut avoir des frais pour certains modules
- VideoPad Editor  – Logiciel gratuit
- Windows Live Movie Maker – Gratuit avec la suite Microsoft mais assez limité sur le plan de l’animation et des effets
- Adobe Premier – Logiciel professionnel payant

Pour les amateurs de Mac :
-
iMovie – Logiciel gratuit sur la suite Apple
- Final Cut – Logiciel professionnel payant

En espérant visionner vos productions sur le Web cet hiver, n’hésitez pas à les partager avec nous via la page Facebook de l’Association des motoneigistes du Québec.

Source – Wikipédia
www.gopro.com
Éric Turgeon, Directeur Marketing
Association des motoneigistes du Québec
www.admdq.org

2528 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Amis Facebook