Commentaires fermés

Des nouvelles du motocross au Québec

Guillaume Baillif en action à X-Town.

La relève féminine en motocross au Québec
Les femmes aiment les sports motorisés au Québec (voir l’article sur l’endurocross dans ces pages). Et le motocross ne fait pas exception à la règle. Une soixantaine de femmes, et de jeunes filles, pratiquent cette discipline exigeante. Sara Laliberté a survolé le championnat trois années de suite avant de passer derrière la barrière en techniques ambulancières. Alexandra Raymond a gagné le titre deux années consécutives. Cindy Trudel, qui s’est frottée au championnat national à travers le Canada, est revenue malgré de douloureuses blessures et un statut de jeune maman. Mais la relève est là, et les deux premières du championnat Femme A cette année ont moins de 18 ans. Elles ont un point commun : un père lui-même compétiteur, Steve et Yves, qui leur a transmis la passion. Ils sont naturellement bien fiers de leur fille et ils font beaucoup pour elle au niveau logistique, mécanique et technique. Mais posséder une moto-cross ne suffit pas. Encore faut-il la maîtriser. Et à ce petit jeu, Ève Brodeur et Kim Normandin sont championnes. Des vraies, avec un titre AMXQ. Kim Normandin est titrée dans la classe Femme A du dimanche et Ève Brodeur dans la classe Femme GP du samedi. Ève a également terminé troisième au Championnat national de l’Est CMRC et à la même position en Amateur national féminin à la prestigieuse course de Walton. Miss Brodeur court sur KTM avec Duroy et elle est supportée par Motovan, Dunlop, Kutvek et Forma Boots, OC Supensions, entre autres…

De son côté, Kim Normandin a bien évolué en passant de la troisième à la première place de la classe Femme A sur sa Honda Laliberté #373. La pilote d’Acton Vale remercie Motovan, Axxel Suspension, MD Distribution et Twice.
Kim Normandin, championne Femme A Amxq à 16 ans.

Ève Brodeur, championne en classe Femme GP AMXQ.

Tim Tremblay passe du vert au bleu pour la saison de motocross 2014
Tim Tremblay est passé pilote pro en motocross en 2005 et il a fait pratiquement toute sa carrière motocross jusqu’à présent avec Kawasaki Équipement les Chutes à Shawinigan, à qui il a apporté de nombreuses victoires au fil des ans. Mais Tim Tremblay a essayé les nouvelles Yamaha YZ 450F et YZ 250 2014, invité par Marc-Antoine Généreux et Kevin Lacombe de Motosport St-Césaire. Marc-Antoine a d’ailleurs été son coéquipier dans l’équipe Kawasaki d’Yves Gervais. Et Tim a succombé aux charmes des Yamaha, aidé par un soutien de Yamaha Canada et de Motosport St-Césaire. On verra donc Tim Tremblay en bleu sous les couleurs de Yamaha sur les circuits motocross québécois en 2014. Mais en attendant, l’ex-champion du monde de snocross et vainqueur de Valcourt est reparti pour une saison hivernale de snocross avec l’équipe Ski-Doo Scheuring Speed Sports en ISOC Racing.
Tim Tremblay chez Yamaha en motocross (Photo DR)

Entrevue express avec Guillaume Baillif
Guillaume Baillif est originaire de l’île de La Réunion, rattachée à la France et située dans le sud-ouest de l’océan Indien. Depuis trois ans, il vient passer la saison de compétition estivale au Québec. Je l’ai rencontré au X-Town Show présenté par Can-Am (on reviendra sur cette course dans le prochain numéro). Après deux années en KTM, Guillaume est passé sur Kawasaki avec l’aide de Jac Motor, le concessionnaire proche de son lieu de résidence à Saint-Jérôme. Il a participé au Championnat provincial AMXQ où il a terminé champion de la classe « Jeune 14-24 ans » et second de la catégorie Pro-MX3. Il pratique aussi l’endurocross. Il vient d’ailleurs de gagner l’endurocross de Saint-Denis de La Réunion et il était à la course internationale de l’Enduropale du Touquet en 2012.
Guillaume Baillif est originaire de l’île de La Réunion.

Par François Cominardi

-

2473 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Amis Facebook