Commentaires fermés

Course de deux heures d’endurance pour les « side by side » à La Tuque

cotecote

Pour la quatrième édition déjà, les côte à côte (ou autoquads d’après la dernière définition de la Loi sur les VHR) auront leur course d’endurance de deux fois une heure. Et cette année, il y a une belle cerise sur le sundae : les 12 premiers du classement général seront invités à courir pendant la série VCCX du Grand Prix de Trois-Rivières, dans le cadre du Championnat du monde de rallyecross !

CFMOTO a encore une fois apporté son support à la série en engageant 10 autoquads sur les 20 inscrits au 22 avril. Ken Mc Donald, le producteur de plusieurs émissions sur RDS (dont Histoires de sentiers et Le show de moto) viendra défendre son titre en catégorie Stock. Jason Thorne, le « freestyler » Metal Mulisha, poussera son Snyper au bout. Alexandre Debanne, le présentateur télé célèbre en France et organisateur d’un raid féminin, reviendra avec plaisir chez ses cousins québécois. Dans la classe Open, les Can-Am feront figure d’épouvantails. On assistera à la revanche entre Yani Desjardins et le bouillonnant animateur d’Octane sur V-Télé, Martin Horik, qui avait gagné dans un terrain boueux l’an dernier. On surveillera David Ivichek, un ancien pilote de karting de niveau mondial, qui représentera Arctic Cat USA.

Quatre classes sont au départ. Les 851 à 1000 cc et les 600 à 850 cc dans les catégories Open et Stock. Les règles de départ sont les mêmes qu’en Formule 1. Les moteurs sont en marche et les SxS sont placés dans l’ordre de la qualification. Ils effectuent un tour de chauffe derrière le « pace car » et s’élancent au signal du directeur de course. Les équipes pourront effectuer des réparations entre les deux manches.  L’an dernier, un petit saut à l’entrée du virage parabole après le départ avait entraîné plusieurs capotages sur le toit, heureusement sans risques mais très spectaculaires. Les estrades de l’autre côté du départ sont un lieu de choix pour bien observer la course. L’accès aux puits sera fortement réduit, mais il y a de nombreux endroits pour bien voir le déroulement des opérations.

Par François Cominard

Les 12 heures d’endurance de La Tuque
15-16-17 mai 2015
www.12heureslatuque.com

1284 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Amis Facebook