Commentaires fermés

Charles Bombardier, l’héritage québécois

charles-bombardier-portrait

Ce qui est difficile pour un artiste ou un professionnel, c’est d’être le descendant d’une personne connue et de marcher dans ses traces. La reconnaissance est-elle due à la filiation ou au talent? Charles Bombardier fait partie de ceux qui ont dû se poser la question. Quand on est le petit-fils de Joseph-Armand Bombardier, le créateur du Ski-Doo, le fait de s’attaquer à concevoir des véhicules est un défi avec une barre placée très haut!

Depuis sa sortie de l’École de technologie supérieure de Montréal en 1998, où il a étudié en génie mécanique, Charles a pu faire ses preuves dans le domaine de la création de véhicules. Naturellement, il est passé dans l’entreprise familiale Bombardier. Il a commencé à 16 ans sur les lignes d’assemblage, une bonne expérience pour celui qui dirigera les équipes de recherche et développement du Ski-Doo Elite et du Spyder de Can-Am. Charles Bombardier a également la fibre entrepreneuriale. Tout en travaillant jusqu’en 2006 chez BRP, il a créé sa première entreprise en 1999 et il en a dirigé ou s’est investi dans plusieurs, dont Segway Canada. Actuellement, il est partenaire majeur chez Tandem Launch Technologies qui relie les innovateurs, les industriels et les investisseurs.

Ainsi, il publie sur son site charlesbombardier.com des concepts et des idées de véhicules dans le but d’intéresser des sociétés susceptibles de les développer au Québec ou ailleurs. Je vous en ai sélectionné quelques-uns, reliés à nos sports motorisés préférés, même si on constate un intérêt récent de Charles Bombardier pour les véhicules hybrides urbains.

Bombardier-Ipad-Icejet-2

L’Ice Jet
À 14 ans, le grand-père Joseph-Armand Bombardier avait créé un traîneau sur ski propulsé par une hélice reliée à un moteur de Ford T, que l’on peut voir au Musée J-A Bombardier à Valcourt. L’Ice Jet est un hommage à ce concept. Le modèle futuriste est propulsé par une micro-turbine qui aspirerait l’air et la diffuserait à quatre ventilateurs sans pales, pour éviter tout risque de blessure, ce qui était le point faible du modèle centenaire avec son hélice non protégée. Les diffuseurs d’air pivoteraient pour les changements de direction, combinés aux quatre skis directionnels. C’est un véhicule qui pourrait être popularisé par James Bond!


Ipad-Mekago-2
Le Mekago
Beaucoup d’enfants ont appris à créer avec le jeu Meccano. Charles extrapole la suite pour les adolescents ou jeunes adultes avec le Mekago, un kit modulaire qui permettrait d’assembler différents types de véhicules motorisés autour d’un moteur. Par exemple, un VTT, une motoneige et une motomarine. L’esprit serait de permettre aux utilisateurs d’apprendre des notions de mécanique en les assemblant avec des plans et outils fournis (IKEA le fait bien!). Ceux qui ont trois machines dans leur garage trouveront certainement intéressant  le concept d’utiliser un moteur pour plusieurs utilisations.

Bombardier-TrailTrike-1
Le Trailtrike
Charles Bombardier a dirigé l’équipe d’ingénierie du Spyder Can-Am, avec le succès que l’on connaît pour ce trois-roues taillé pour la route. Le Trailtrike est l’étape suivante, qui permettrait d’utiliser le roadster sur des pistes moins asphaltées ou en terre battue, à l’image des motos double usage. L’engin bénéficierait d’un système de stabilité intelligent, adapté aux diverses conditions routières. La propulsion serait confiée à un puissant moteur à deux temps à injection directe et de deux arbres de transmission (avant et arrière) afin de propulser simultanément les trois roues. Un siège inclinable latéralement permettrait de recréer la possibilité pour le pilote de pencher comme sur une moto, sans incliner les roues. Rien à voir avec les premiers trois-roues Honda qui préfiguraient le quad!

Par François Cominardi

-

2697 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Amis Facebook