Commentaires fermés

7e édition de la Campagne de valorisation des carrières en aérospatiale

decouverte

Les 25 et 26 mars, plus de 120 étudiants provenant de 10 écoles secondaires de la région des Basses-Laurentides, de Laval et d’Argenteuil, ont pris part aux journées découvertes dans les locaux de l’Institut de formation en aérospatiale (IFA) à Laval, dans le cadre de la 7e édition de la Campagne de valorisation des carrières en aérospatiale. Une quinzaine d’entreprises et d’écoles en aérospatiale ont tenu un kiosque afin de présenter les divers métiers stimulants et des programmes de formation offerts dans cette industrie. Cette initiative, mise sur pied par la Table de concertation sur les ressources humaines en aérospatiale Laurentides-Laval-Lanaudière (TCRHALLL), en collaboration avec le Comité sectoriel de main d’œuvre en aérospatial du Québec (CAMAQ), Emploi-Québec et l’organisme Partenaire pour la réussite éducative dans les Laurentides (PREL), a pour but de mieux faire connaître l’aérospatiale aux jeunes de la région et favoriser le recrutement d’une main-d’œuvre à la hauteur des standards de l’industrie.

Les perspectives d’emplois dans cette industrie d’avenir sont particulièrement intéressantes pour les régions des Basses-Laurentides, de Laval et d’Argenteuil où plus de 38 entreprises y ont établi leurs activités. Au total, cela représente plus de 7 386 emplois, dont 6 000 uniquement pour la région des Basses-Laurentides. Avec près de 750 emplois à combler en 2014 pour ces trois régions, une relève qualifiée s’avère donc cruciale.  Avec son slogan « L’AÉROSPATIALE, UNE CARRIÈRE À LA HAUTEUR ! », la campagne vise à faire découvrir aux élèves de 3e, 4e et 5e secondaire de ces régions les belles perspectives d’emplois dans le domaine.  « Dans cette industrie en constante mouvance, il est d’autant plus important de sensibiliser les jeunes quant aux diverses possibilités qui s’offrent à eux dans le domaine », souligne M. Rui Cabral, directeur général chez Abipa et porte-parole de la 7e édition de la Campagne. « Au-delà de la création importante d’emplois, les départs à la retraite incitent les entreprises à continuer à assurer une relève compétente et dynamique », poursuit M. Cabral.

Au cours de ces deux journées, les étudiants ont également eu l’occasion de vivre un atelier pratique sur le rivetage, de visiter l’usine RTI Claro à Laval et Messier-Bugatti-Dowty à Mirabel, et de rencontrer des gens influents du domaine afin de démystifier les divers emplois offerts dans le secteur.

 

decouverte2

 

Plus de 31 000 $ en bourses en 7 ans
L’ensemble des partenaires de cette industrie croit qu’il est primordial de faire sa part auprès des jeunes afin de les aider à prendre leur envol au sein du marché du travail. En plus de l’organisation des journées carrières, la TCRHALLL souhaite donc également valoriser la persévérance scolaire en général auprès de jeunes de 3e, 4e et 5e secondaire de la région des Basses-Laurentides, de Laval et d’Argenteuil. En effet, 35 étudiants sélectionnés par la direction de leur école se verront octroyer une bourse au montant de 100 $ au printemps 2014, au nom de l’industrie aérospatiale. Dans les deux dernières années, c’est au total 70 bourses de 150$ chacune qui ont été remises.

Depuis les sept dernières années, plus de 700 étudiants et une soixantaine de conseillers pédagogiques ont assisté aux journées découvertes des métiers de l’aérospatiale et 250 jeunes de la région ont reçu une bourse au nom de l’industrie. « Nous sommes persuadés que les retombées de ces journées carrières et les bourses remises vont bien au-delà du plaisir des jeunes et que l’industrie aérospatiale entière en retire des bénéfices, conclu pour sa part M. André Bisson, directeur des ressources humaines chez Héroux Devtek et membre de la TCRHALLL.

Voici la liste des écoles qui ont pris part à la 7e édition de la Campagne de valorisation des carrières en aérospatiale :

  • Polyvalente Lavigne (Lachute)
  • École Saint Stanislas (Saint-Jérôme)
  • Polyvalente Saint-Jérôme
  • École secondaire de Mirabel
  • École Jean Jacques Rousseau (Boisbriand)
  • Laurentian Regional High School (Lachute)
  • Georges Vanier (Laval)
  • Mont de la Salle (Laval)
  • École Liberté Jeunesse (Sainte-Marthe-sur-le-Lac)
  • Polyvalente Deux-Montagnes

 

Au sujet de la TCRHALLL
La table de concertation a pour mission de réunir des entreprises du secteur de l’aérospatiale de la région des Laurentides, Laval et Lanaudière afin de favoriser la mise en commun de besoins et de ressources en matière de formation dans l’optique de mettre sur pied des solutions profitables à tout un chacun.

 

La Table de concertation sur les ressources humaines en aérospatiale Laurentides-Laval-Lanaudière (TCRHALLL) compte, parmi ses principaux enjeux :

  • les besoins d’analyse et de comblement en main-d’œuvre qualifiée;
  • la mise en place de mécanismes inhérents à la promotion et au rayonnement des artisans de son industrie;
  • la nécessité de développement et de formation de la main-d’œuvre actuelle et future;
  • le maintien en emploi d’une main-d’œuvre qualifiée;
  • la croissance de l’industrie aérospatiale dans les régions des Laurentides, de Laval et de Lanaudière.

 

À propos d’Emploi-Québec
Emploi-Québec a pour mission de contribuer à développer l’emploi et la main-d’œuvre ainsi qu’à lutter contre le chômage, l’exclusion et la pauvreté dans une perspective de développement économique et social. L’intervention d’Emploi-Québec s’inscrit dans la perspective selon laquelle le travail est le premier moyen de réduire la pauvreté et d’assurer l’autonomie financière ainsi que l’insertion sociale des personnes aptes au travail. Elle offre des services universels d’accueil, d’information sur le marché du travail et de placement à l’ensemble de la population et aux entreprises.

Au sujet du PREL
Le PREL est engagé à accroître la persévérance scolaire, la réussite éducative, la diplomation et la qualification, en vue d’assurer l’insertion professionnelle et l’intégration sociale des jeunes des Laurentides.

Au sujet du CAMAQ
Le comité sectoriel de main-d’œuvre en aérospatiale au Québec (CAMAQ) constitue un lieu de regroupement des représentants, des employeurs et des travailleurs et travailleuses du secteur aérospatial. Le CAMAQ veille depuis sa création à la planification et la formation de la main-d’œuvre de l’industrie aérospatiale et des transporteurs aériens. Le financement du CAMAQ provient de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT).

Pas de mots clés

997 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Amis Facebook